La Médiation d’équipe

Lorsque la tempête menace

L’athmosphère est orageuse?

 

Lorsque les tensions prédominent, la communication devient de plus en plus épidermique et infructueuse. La souffrance prend peu à peu le dessus.

Ecoutez les signaux d’alertepar exemple :

  • la perte de sens,
  • des positionnements défensifs-agressifs
  • des jeux de pouvoir, des « clans »,
  • des rumeurs,
  • des dérapages verbaux, des explosions,
  • des implosions (absentéisme, burn-out),
  • des incidents répétitifs,
  • un « ras-le-bol » de plus en plus perceptible, etc.

Ce sont-là autant d’appels au secours.
Le cercle vicieux de la « guerre » est en route.

Ne vous y trompez pas, le temps ne résout rien

Taux de tension conflictuelle

Entre 7 et 10
(sur une échelle de 1 à 10).

La souffrance est installée

La sensation d’impuissance et l’accumulation des appels à l’aide nourrissent l’aspect épidermique de la communication.

Il y a urgence à agir

Mettez tous les protagonistes ensemble et offrez-leur une alternative facilitée aux conflits.

La Médiation d’équipe

Alternative au conflit, la Médiation d’équipe est la facilitation (par un tiers formé/expérimenté) d’un processus de dialogues et d’interactions difficiles.

Ce processus complexe vise :

  • la diminution du taux de tension conflictuelle
  • la transformation progressive de la dynamique relationnelle
  • l’émergence d’alternatives réalistes et applicables, élaborées et consenties par les parties prenantes.

 

A lire…

Lorsque les cuisiniers se battent, le rôti brûle

Lorsque les cuisiniers se battent,

le rôti brûle